L'enlèvement de Japonais par la Corée du Nord

L’enlèvement de Japonais par la Corée du Nord

NATIONALITÉ NOMBRE DE VICTIMES SOURCES/REMARQUES
Sud-Coréenne82 959Enquête du gouvernement sud-coréen
(nombre de personnes enlevées pendant la guerre de Corée).
517Enquête du gouvernement sud-coréen (nombre de personnes enlevées après l’armistice, hors celles qui ont pu revenir en Corée du Sud).
JaponaiseApprox. 100Nombre estimé par les associations de familles de victimes et par l’Association pour le secours des Japonais enlevés par la Corée du Nord.
17Nombre de victimes identifiées par le gouvernement japonais, plus les 2 enfants (de nationalité nord-coréenne) de Hideko Watanabe identifiés par la police.
Libanaise4Enlevées en 1978 et secourues en 1979. L’une des victimes était l’épouse d’un militaire américain.
Thaïlandaise1Épouse d’un militaire américain.
Roumaine1Épouse d’un militaire américain.
Chinoise(de Macao)2Choi Un-Hee, une Sud-Coréenne enlevée par la Corée du Nord a donné des détails précis sur l’une des deux victimes chinoises.
Malaisienne4Choi Un-Hee en aurait entendu parler en captivité. En août 1978,une des quatre Malaisiennes disparues le même jouraurait été aperçue par M. Jenkins à Pyongyang.
Singapourienne1Disparue en même temps que les 4 Malaisiennes.
Française3Une des victimes libanaises a témoigné les avoir vues en captivité en 1978.Choi Un-Hee et Kim Hyon-hi, la terroriste du vol KAL858 ont en entendu parler quand elles se trouvaient en Corée du Nord.
Italienne3Une des victimes libanaises a témoigné les avoir vues en captivité en 1978.
Hollandaise2Une des victimes libanaises a témoigné les avoir vues en captivité en 1978.
Jordanienne1Choi Un-Hee a déclaré l’avoir vue.
Américaine1Disparue dans le Yunnan en Chine, en 2004.
  • À l’exception du Japon et de la Corée du Sud, où l’on compte aussi des hommes parmi les victimes, toutes les personnes enlevées sont des femmes.
  • En janvier 2000, le pasteur Kim Don-shik, citoyen américain (sa femme et ses enfants sont aussi de nationalité américaine) a été kidnappé par la Corée du Nord.
  • Le 10 août 2004, David Sneddon, un étudiant américain, disparaît alors qu’il se trouvait dans la province du Yunnan. De fortes suspicions d’enlèvement pèsent sur la Corée du Nord.